Pourquoi a-t-on de la fièvre ?

La fièvre n’est pas une maladie mais plutôt le signe d’une maladie. Elle indique que l’organisme de votre enfant se défend contre un évènement particulier, par exemple une infection virale ou bactérienne. La température du corps augmente dans le but de combattre le virus ou la bactérie. Il est alors nécessaire de surveiller l’apparition d’autres symptômes.

La fièvre peut être causée par une vaccination ou des maladies infantiles :

  • Celles d’origine virale sont la rougeole, la varicelle, la rubéole, les oreillons ou la fièvre de trois jours ;
  • Celles d’origine bactérienne sont la scarlatine ou la coqueluche entre autres.

Les douleurs et fièvres infantiles peuvent alors être prise en charge avec un médicament à base de paracétamol comme DolipraneLiquiz.

Que faire contre la fièvre de mon enfant

Contre la fièvre de mon enfant, que faire ?

La fièvre chez l’enfant est fréquente et généralement bénigne. Il faut en revanche bien la surveiller. En dessous de 38,5°C, une bonne hydratation et quelques mesures simples à suivre aident à améliorer son état. Au-delà de ces 38,5°C, vous pouvez donner à votre enfant du paracétamol pour faire diminuer la fièvre en veillant à respecter les doses maximales selon son poids.

Quelques mesures à prendre pour améliorer le confort de l’enfant.

Si la fièvre ne dépasse pas 38,5°C et si l’enfant la supporte bien c’est-à-dire qu’il sourit, mange, boit normalement, voici quelques conseils pour limiter la montée du thermomètre. Le principe est de permettre à la chaleur du corps de s’échapper et ainsi d’abaisser la température.

  • Évitez les chambres surchauffées l’idéal est une pièce entre 18 et 20°C
  • Enlevez quelques épaisseurs de vêtements
  • Privilégiez un environnement calme
  • Faites-lui porter des vêtements légers et secs
  • Donnez-lui régulièrement à boire pour éviter la déshydratation
Mesures à prendre pour le confort de l'enfant

À ne pas faire

Faire baisser la fièvre par un bain « froid », 2°C en dessous de la température corporelle. Si la température chute trop rapidement, l'enfant peut se sentir mal.

Il n’est pas recommandé non plus de le couvrir d’un linge humide ou mouillé trop froid qui risque d’accentuer l’inconfort de l’enfant ou de le faire frissonner.

Quand donner un médicament contre la fièvre ?

Voici les principaux symptômes où l’on peut envisager de donner à un enfant de plus de 2 ans un médicament, contre la fièvre :

  • La température dépasse 38,5°C.
  • Plus de deux jours de température.
  • La fièvre est mal supportée, l’enfant est irritable, pleure, perd l’appétit.
  • Votre enfant a un problème de santé particulier.

De plus, il est important de surveiller une possible déshydratation.

Des formes et des dosages spécifiques de paracétamol pour enfants existent : DolipraneLiquiz 200 mg, DolipraneLiquiz 300 mg et DolipraneLiquiz 500 mg, en sachets contenant une suspension buvable.

TENIR HORS DE LA VUE ET DE LA PORTEE DES ENFANTS

Comment bien utiliser DolipraneLiquiz ?

Chez l'enfant, il est impératif de respecter les posologies définies en fonction du poids et donc de choisir une présentation adaptée.

Respectez :

  • la posologie (quantité prescrite ou recommandée) ;
  • un intervalle de temps suffisant entre deux prises ;
  • la dose maximale quotidienne.

Posologie usuelle : environ 60 mg/kg/j à répartir en 4 à 6 prises, soit environ 10 mg/kg à renouveler si besoin toutes les 4 heures ou environ 15 mg/kg à renouveler si besoin toutes les 6 heures.

Si vous utilisez DolipraneLiquiz la présentation en sachet de différents dosages vous simplifie la posologie.

Si le symptôme pour lequel vous envisagez de prendre ce médicament évoque une infection Covid19, contactez votre pharmacien ou votre médecin.

DolipraneLiquiz et DolipraneTabs sont indiqués en cas de douleurs légères à modérées et/ou fièvre. Médicament contenant du paracétamol. Ne pas associer avec d’autres médicaments qui en contiennent, pour éviter tout risque de surdosage. Un surdosage en paracétamol peut endommager le foie de manière irréversible. Lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre pharmacien. Si les symptômes persistent plus de 3 jours en cas de fièvre ou 5 jours en cas de douleurs, consultez votre médecin. La plus faible dose efficace doit généralement être utilisée, pour la durée la plus courte.

Comment bien prendre la température chez les tout-petits

La méthode à privilégier dépend de l’âge.

La prise de température la plus fiable et la plus précise pour les bébés et les moins de 5 ans est la mesure rectale avec un thermomètre électronique (les thermomètres à mercure sont aujourd'hui interdits). Chez les plus de 5 ans, le mode le plus sûr est celui par voie buccale, sous la langue.

Il est important de nettoyer le thermomètre avec de l'eau et du savon avant toute utilisation.

D’autres moyens existent, mais sont moins fiables.

La prise de température dans l’oreille avec un thermomètres auriculaire, également appelé tympanique dans le commerce, mesurera la température du tympan. Veillez à bien orienter le thermomètre vers le tympan pour que la mesure soit la plus fiable possible.

La prise de température sous l’aisselle n'est pas très précise non plus mais peut vous permettre d’avoir une première évaluation.

En fonction de la méthode utilisée, la mesure de la température varie.

J’ai pris la température par :

La variation est de


Voie rectale (dans le rectum)

36,6 à 38 °C


Voie buccale (dans la bouche)

35,5 à 37,5 °C


Voie axillaire (sous l’aisselle

34,7 à 37,3 °C


Voie tympanique (dans l’oreille)

35,8 à 38 °C

On peut aussi prendre la température sur le front en utilisant des bandes de papier qui changent de couleur, mais cette méthode est elle aussi moins fiable.

Comment bien prendre la température de l'enfant

Ayez le bon réflexe

Il est recommandé de prendre la température à distance des repas, après 20 minutes de repos.

Sachez également que la température en fin de journée et le soir est généralement plus élevée que le matin.

Si vous avez un rendez-vous chez le pédiatre, pensez à noter l’évolution de la température et si votre enfant transpire, s’il a des douleurs ou s’il n’a pas envie de manger ou s’il présente d’autres symptômes. Ces informations aideront votre médecin.

Quand consulter

La fièvre est un des principaux motifs de consultation, même si elle n’est pas forcément grave. La surveillance de la fièvre reste de mise, ainsi que toute évolution des symptômes de l’enfant. Selon les cas, ils peuvent nécessiter une consultation médicale dans la journée ou aux urgences.

Dans quel cas consulter un médecin dans la journée ?

L’enfant ou le bébé requiert une consultation dans la journée si :

  • La fièvre dure depuis déjà plus de 2 jours chez les enfants de moins de 2 ans et plus de 3 jours chez les plus de 2 ans.
  • La fièvre réapparaît 24 heures après avoir disparu.
  • Le traitement n’agit pas sur la fièvre.
  • Les épisodes de fièvre sont fréquents.
  • L'enfant a une maladie chronique comme le diabète.
  • D’autres symptômes apparaissent.
  • Des convulsions fébriles surviennent.
Fièvre de l'enfant - quand consulter

Dans les cas suivants, appelez les urgences

le 15 ou le 112 pour le SAMU; ou le 18 pour les pompiers

  • Une fièvre supérieure à 40°C
  • Une dégradation rapide de l’état général (l'enfant ne mange ou ne boit plus, est somnolant, ses cris sont faibles ou sa peau est marbrée d’un aspect rose bleuté à la peau)
  • Des maux de tête importants avec raideur de la nuque et/ou vomissements
  • Des signes évidents de déshydratation comme la sécheresse des muqueuses ou des urines moins fréquentes
  • Une fièvre accompagnée de maux de ventre et diarrhée abondante
  • Une respiration difficile (rapide et plus courte ou irrégulière, signe de lutte respiratoire)

 

Si votre enfant a de la fièvre, même si généralement celle-ci s’avère sans gravité, il faut rester vigilant. Appliquez quelques mesures simples pour qu'il se sente mieux. Si la fièvre ne diminue pas vous pouvez utiliser du DolipraneLiquiz ou DolipraneTabs en respectant la posologie. Restez attentif aux cas nécessitant une consultation dans les plus brefs délais.

Rattacher son enfant aux cartes Vitale de chaque parent

Bon à savoir

Je peux rattacher mon enfant sur les cartes vitales des 2 parents

Son rattachement sur les deux cartes Vitale favorise un accès aux soin plus facile et permet au parent qui emmène son enfant en consultation d’utiliser sa carte Vitale. Les frais engagés sont alors remboursés sur le compte de celui qui a utilisé sa carte Vitale dans les délais habituels.

Articles & conseils sur les douleurs et la fièvre

Notre gamme pour enfant